technique de l'auriculothérapie

L’AURICULOTHÉRAPIE

Qu’est-ce ?

On trouve les origines de l’auriculothérapie dans l’Egypte ancienne.

Les pirates qui portaient une boucle d’oreille, le faisaient, dit-on, en cherchant à stimuler le point de l’oreille correspondant à l’œil afin de développer leur acuité visuelle !

Comme dans toutes ces techniques réflexologiques, la présence d’Hippocrate ne fait pas défaut. En effet, au 4ème siècle avant J.-C. ses écrits témoignent de saignées du pavillon de l’oreille…

Technique reconnue par l’OMS en 1987, il s’agit d’une pratique de médecine douce se voulant diagnostique et thérapeutique, mise au point dans les années 50, par le Docteur Nogier, médecin généraliste lyonnais. Elle est un outil issu de recherches scientifiques. Elle est dérivée de l’acupuncture et fondée sur la stimulation de points réflexes concentrés sur l’oreille, chacun correspondant à la représentation d’un organe.

L’auriculothérapie consiste à traiter différentes perturbations fonctionnelles par la stimulation de points déterminés du pavillon de l’oreille.

Elle se pratique avec les doigts (en palpation) mais également avec des outils de stimulation (détecteur manuel ou électrique, graine auriculaire).

Indications

L’auriculothérapie agit essentiellement sur la première et la seconde branche du trijumeau. Cette méthode réflexe, agissant sur tout l’organisme par l’intermédiaire du nerf vague et donc sur le système neurovégétatif, sera particulièrement adaptée pour neutraliser les phénomènes douloureux (sciatiques, névralgie, migraines, douleurs rhumatismales, …).

En urgence, elle est efficace pour obtenir un soulagement rapide tout en prenant soin de ne pas masquer les symptômes (entorse, fracture, lumbago, sciatique, torticolis, etc…).

Ses indications ne se limitent pas seulement aux douleurs, elle est très efficace dans tous les désordres fonctionnels et notamment dans les troubles du système nerveux (anxiété, dépression, stress, boulimie, angoisses, agoraphobie, obsessions…), mais aussi pour les intoxications et le sevrage tabagique, les déséquilibres hormonaux, les allergies, les problèmes digestifs et les tensions émotionnelles.

Elle peut être utilisée comme technique à part entière ou comme technique complémentaire.

Bienfaits

  • Soulage les douleurs de nature aiguë et de nature chronique
  • Aide dans la gestion du stress
  • Aide dans les troubles du sommeil (insomnies, réveils nocturnes, fatigue)
  • Efficace dans l’accompagnement des troubles fonctionnels liés au stress, elle agit rapidement et assure une pérennité dans ses effets
  • L’auriculothérapie s’inscrit aussi dans l’accompagnement de troubles dits chroniques, dans la gestion des douleurs et des tensions émotionnelles

Contre-indications

  • Les personnes très âgées ou très faibles
  • Chaque fois que la logique médicale ne le permet pas
  • L’asthénie (grande fatigue)